Passer la barrière et se suspendre au-dessus du vide. Équilibre instable au bord de la chute. Pieds et mains, derniers liens avec la vie, il ne reste plus qu'à lâcher prise... littéralement.
La respiration s'accélère à la vue de la hauteur. Les mains resserrent leur étreinte à la barre du pont, instinct de survie qu'il faudra combattre. Fermer les yeux et respirer. Lentement et profondément. Relâcher les muscles et se laisser aller. Les doigts cèdent un à un jusqu'à la limite critique du maintien de l'équilibre. Un pas en avant pour achever le mouvement. C'est la chute. Implacable. Sentir le vent sur son visage, l'esprit enfin apaisé... il n'y a plus rien à penser. La gravité seule réalise l'inéluctable. Éprouver une dernière fois l'ivresse de la liberté avant le choc. Brutal et bref. Un instant : la vie, le suivant : la mort.